La coopération forestière française, 1ère force économique de la forêt privée

logo_UCFF

La coopération forestière française a publié ses résultats 2014-2015 à l’occasion de la sortie de son rapport d’activité. Il en ressort de façon significative, que les 19 coopératives forestières rassemblées au sein de l’UCFF représentent la première force économique de la forêt privée.

En quelques chiffres, la coopération forestière française c'est:

  • 120 000 propriétaires adhérents
  • 2 millions d'hectares de forêts gérées durablement
  • 1 000 salariés
  • 430 millions d'euros de chiffre d'affaire
  • 7 millions de m³ de mois soit :
    • 30% de la récolte totale en forêt privée
    • 20% de la récolte nationale totale

En deux ans, la coopération forestière française a vu son chiffre d'affaire augmenter de 23 % et son volume commercialisé a quant à lui augmenté de 24% Ces chiffres démontrent l'aptitude des coopératives à s'adapter aux marchés du bois, et intéresser leurs propriétaires adhérents afin de mieux mobiliser et valoriser leurs bois tout en garantissant une gestion durable de leurs forêt. En effet, plus de 60% des propriétaires forestiers privés ont fait certifier leurs forêt PEFC par le biais d'une coopérative.

Tout ceci n'est possible que grâce à l'engagement des propriétaires forestiers dans les coopératives forestières, qu'ils aient 20 ares ou plus de 500 ha. La mutualisation de leurs ressources permet ainsi de représenter un volume conséquent et d'obtenir des contrats avantageux auprès des unités de transformation garantissant la vente ainsi qu'une meilleure rémunération pour le propriétaire sur les volumes vendus.

 

Consultation du communiqué de presse complet